En route pour l'inconnu

Yogui autour du monde

Sukhothaï, première capitale thaïlandaise

Ambiance musicale : The keys – Talisco

Avant Ayutthaya, c’est Sukhothaï qui fut la capitale de la Thaïlande, et la première. Elle a donc une place particulière dans l’histoire de la nation. Elle se défit de l’emprise khmère au début du XIIIème siècle, eut une courte période d’expansion puis fut absorbée par la future capitale en 1378.

Cette période est considérée comme l’âge d’or de la civilisation Thaï, l’art religieux et l’architecture de cette ère étant considérés comme le plus classique des styles Thaï. Par chance (ou parce que personne n’est venu s’emparer de la ville et/ou la détruire), la cité, bien qu’en ruines, est plutôt bien conservée.

Après avoir rejoint le centre historique et loué mon vélo pour la journée, je me suis élancé pour la tournée des temples. La zone est plus étendue qu’à Ayutthaya, en restant accessible avec un véhicule sans moteur.

Ici, comme à Ayutthaya, les ruines sont classées au patrimoine mondial de l’UNESCO. Mais contrairement à mon précédent article, je vais me contenter d’exposer les photos des (restes des) temples. Je suis là aussi face à des constructions à forte inspiration khmère, avec des prang.

Dans l’ordre, et sans que cela représente l’exhaustivité de ma visite, voici donc le Wat Mahathat, le Wat Si Sawat, le Wat Sa Si, le Wat Si Chum (et son bouddha blanc), le Wat Phra Phai Luang et le Wat Sorasak, caractéristique avec ses éléphants l’entourant.

 

 

 

 

 

 

Précédent

Ayutthaya, capitale du Siam

Suivant

Passage de frontière thaï-birmane, Hpa-An et le Rocher d’Or

  1. Mélaine

    Oh que tu es doué Laurent!
    Et en plus tu me fais revivre mes voyages…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén