En route pour l'inconnu

Yogui autour du monde

Mois : mai 2018

Auckland, ville terminus

Ambiance musicale : Appreciate – Pete Rock

Alors que je décidai de partir de Rotorua, je n’avais pas de destination clairement établie. Je voulais aller au nord, vers Auckland, la capitale économique, et les quelques arrêts potentiels entre les deux ne me disaient pas grand-chose, n’ayant pas vu Le Hobbit ni Le Seigneur des Anneaux.

La première voiture allait me permettre de sortir de la ville et la deuxième allait me donner la solution. Ce couple d’Anglais installés en Nouvelle-Zélande rentrait, après quelques jours sportifs à Rotorua, à Auckland. Nous allions passer par différents endroits, dans lesquels je pouvais me manifester si je désirais m’arrêter.

Lire la suite

Rotorua, entre géothermie et traditions maories

Ambiance musicale : Baby, I love your way – Big Mountain

Après ces deux belles journées de randonnée, j’étais donc de retour à Rotorua, que j’avais entrevu quelques jours plus tôt. Six voitures m’ont permis de faire le trajet et j’ai même eu honte de monter dans l’une d’entre elles, dans le sens où j’avais une glace à la bouche, après une pause que je m’étais accordé à une station-service, et que je n’étais pas prêt pour l’échange classique qu’implique ce mode de transport.

Cela s’est vite oublié, surtout quand j’ai réalisé que la ville et ses hébergements étaient pleins, pour le nouvel an chinois. Après quelques allées et venues, j’ai pu trouver une place dans une auberge assez folle, aux couleurs des cactus et d’un environnement mexicain.

Lire la suite

Taupo et le Parc National Tongariro

Ambiance musicale : What lovers do – Maroon 5

Voilà une autre portion d’auto-stop qui m’attendait pour rejoindre Rotorua. Depuis Tauranga et sa configuration spécifique, étendue sur la baie, j’ai dû prendre un bus local pour en rejoindre l’extrémité et ainsi m’extirper plus facilement.

Quatre voitures ont été nécessaires pour arriver à destination. L’un d’entre eux, après quelques échanges, m’a invité à venir passer du temps dans sa ferme pour un volontariat. Le pauvre n’était toujours pas remis de la défaite en demi-finale de la Coupe du Monde de rugby contre la France.

Lire la suite

Waikato et la Baie de l’Abondance sous la pluie

Ambiance musicale : Still can kiss… – Wolfgang Lohr & Alice Francis

En cette matinée ensoleillée, et pendant que je repliais ma tente, je me devais de trouver la réponse à la question du prochain lieu à visiter. New Plymouth, pourtant si près, n’arrivait pas à déclencher chez moi un intérêt particulier.

En revanche, Stratford était l’une des deux extrémités de la Forgotten World Highway, route de cent cinquante kilomètres toute en creux et en bosses, sorte de tracé de montagnes russes passant quatre cols montagneux et suivant parfois les gorges d’une rivière.

Lire la suite

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén